Menu Fermer

Vente d’un bien et frais d’agence immobilière

Vous souhaitez vendre votre bien par l’intermédiaire d’une agence immobilière par sécurité et/ou parce que les démarches vous semblent fastidieuses. Votre choix est le bon.

La vente via une agence immobilière engendre des frais. Ces frais correspondent à l’expertise que l’agent immobilier met à votre service pour vendre votre bien au meilleur prix. Voyons cela un peu plus en détail. Acheteur ou vendeur qui paie ? 

Les frais sont à la charge de l’acheteur et/ou du vendeur

En général, les frais d’agence immobilière sont inclus dans le prix de vente du bien et déterminés selon le barème de l’agence immobilière. Le montant des frais d’agence peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que la localisation du bien, le type de bien, le montant de la vente, la concurrence entre les agences immobilières, etc. En France, les frais d’agence sont généralement de 6% du prix de vente du bien.

Ces frais sont fixes et ne peuvent être négociés directement. Vous pouvez essayer de négocier avec votre agent immobilier le prix de vente net vendeur avant de signer un contrat de vente pour faire des économies. Il est également important de vérifier les termes du contrat avant de signer pour vous assurer que vous comprenez bien les frais que vous devrez payer.

La loi Hoguet et ses dispositions

En France, par exemple, les frais d’agence immobilière sont réglementés par la loi Hoguet. Selon cette loi, les frais d’agence immobilière doivent être affichés de manière claire et visible, et ils sont généralement partagés entre le vendeur et l’acheteur ou le propriétaire et le locataire. Le montant exact des frais d’agence est négociable entre l’agence immobilière et le client.

La loi Hoguet, également connue sous le nom de loi n° 70-9 du 2 janvier 1970, est une loi française qui réglemente les activités des professionnels de l’immobilier. Elle vise à protéger les futurs acquéreurs ou propriétaires et à assurer l’éthique et la transparence dans les transactions immobilières.

Voici quelques points clés de la loi Hoguet :

  • Carte professionnelle : Toute personne exerçant une activité immobilière, telle que la transaction, la gestion immobilière, ou la location, doit détenir une carte professionnelle délivrée par la préfecture.
  • Honoraires : La loi Hoguet réglemente les frais d’agence immobilière et impose leur affichage clair et visible.
  • Garantie financière : Les professionnels de l’immobilier doivent fournir une garantie financière pour protéger les fonds détenus pour le compte de leurs clients.
  • Responsabilité civile professionnelle : Les agents immobiliers doivent souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir d’éventuels dommages causés à leurs clients.
  • Mandat de vente ou de location : La loi exige que les contrats de mandat entre l’agent immobilier et le vendeur ou le bailleur soient établis par écrit et comportent certaines informations obligatoires.

Vous l’aurez compris, les frais d’agence correspondent au service rendu par l’expertise de l’agent immobilier qui vous accompagne pour conclure la vente.

Il est là pour lister, comprendre et analyser vos besoins afin de vendre votre bien au meilleur prix en fonction de plusieurs critères comme la zone géographique ou encore le nombre de mètres carrés. Tout cela afin de vous assurez une vente rapide et au meilleur prix.